Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Travaux
  l  
Projets de concours
  l  
Des étudiants de l'ensapLille lauréats du concours IBA Basel2020
Image
<  > Image1Image Image2Image Image3Image Image4Image Page suivante

Des étudiants de l'ensapLille lauréats du concours IBA Basel2020

Adeline Brugière(4ème année de paysage), Kevin Fernandez (4ème année de paysage) et Guillaume Rohart ont été nommés en décembre dernier, lauréat du concours IBA Basel 2020 concours d'idées, Imaginer et Bâtir l'Avenir.
Leur prix leur a été remis en mars dernier par les organisateurs de ce concours, ainsi que par les membres du jury que sont :
 
-   Prof. Dipl.-Ing. Kerstin Höger (NTNU - Norvegian University of Science and Technology, Eidgenössische Technische Hochschule  Zürich, Kerstin Höger Architekten GmbH),
-   Prof. Henri Bava (Karlsruher Institut für Technologie, Agence TER)
-   Prof. Angelus Eisinger (HafenCity Universität Hamburg)
 
Vous pourrez lire ci-après leur texte d'intention remis lors dun concours
 
ET SI NOUS ÉTIONS DANS LE PLUS GRAND PARC DE L'AGGLOMÉRATION BALOISE ?
Questionner l'évolution du territoire des trois frontières par la formulation d'un projet de paysage.
Une identité :
L'agglomération Bâloise se trouve à l'articulation de 3 entités paysagères.
- Les deux versants en terrasse (Tüllinger Berg en Allemagne et les plateaux Jurassien en France) structurent les horizons d'Est en Ouest, créant ainsi des lignes de crêtes qui hiérarchisent le territoire.
- La nature de la plaine Rhénane fait d'elle une terre fertile propice au maraîchage et à l'agriculture. La plaine se caractérise aussi par des affleurements permanents de nappes d'eau souterraines, zones humides, et bras morts du Rhin.
La réserve naturelle de la Petite Camargue est le plus grand milieu humide visible. Elle constitue un important réservoir de biodiversité, et profite aux loisirs hors la ville. Les terrain agricoles sont soumis à diverses pressions contradictoires ; ils sont le terrain d'extension potentiel de la réserve naturelle, mais aussi celui de la ville centre.
- Les digues construites afin de concentrer le lit du Rhin met à distance la plaine et la berge aménagée. Les terrains au bord du Rhin sont séquencés entre activités portuaires, villes et forêts alluviales.
Des enjeux :
La nature calcaire des terrasses a profité à l'exploitation des carrières, dont de nombreux terrains sont prêts à être
libérés. Étant des milieux dégradés, ils sont particulièrement désignés pour l'urbanisation future en vue de préserver les terres
agricoles et naturelles.
Les terrains cultivés situés entre la ville et la réserve peuvent en revanche devenir la destination des citadins pour se
ressourcer, se divertir. La préservation des cultures garantit la pérennité du cadre de vie rural proche de la ville. Les abords du
Rhin sont aménagés alternativement, de séquences industrielles aux surfaces imperméabilisés, fermées au public, suivent des
séquences boisées ouvertes à la promenade. Il est important de proposer un aménagement mixte afin d'assurer la circulation
du public, et des eaux.
N ous ancrons notre proposition sur la particularité de la vallée du Rhin et de ses éléments fondamentaux (eau, terre,
climat). Par les aménagements projetés, nous cherchons à créer de nouvelles situations et évolutions possibles.
Révéler l'identité paysagère dessinée par le Rhin
V aloriser les transversalités et potentiels du Rhin
Concilier agriculture et urbanité
Un projet :
Proposer de valoriser le paysage dans un parc périurbain.
La hauteur du relief permet de lire le territoire rhénan. Les terrasses hautes, lieux stratégiques, proches de la ville, des
circulations, en limite d'espace naturel, dominent la plaine de plus de 10 mètres. Le départ des voies descendant vers le Rhin
font profiter de la vue sur la plaine. L'aménagement de belvédères, et l'abattage de quelques arbres invitent le passant vers le fleuve.
Les espaces de résurgences du Rhin font l'objet d'un travail de valorisation écologique, notamment les cordons de ripisylve traversant l'urbanisation.
Les fossés dans la plaine sont nombreux. Le canal latéral du Rhin, au pied de la digue est un aménagement quasiment continu le long du fleuve. L'aménagement de chemins piétonniers et cyclables relie le centre de Bâle à la réserve naturelle le long du Rhin et à ce parc d'une nouvelle ampleur . Le chemin peut aussi avoisiner l'eau du fossé lorsqu'il traverse les zones d'activités, et remonter dans les séquences plus boisées, pour profiter du cadre. Au canal peut être joint un réseau de noues. Les eaux de pluies sont récupérées, mais aussi traitées par un drainage naturel. Toutes les actions augmentant le temps de contact de l'eau avec l'air et réduisant la vitesse d'écoulement améliorent la qualité de l'eau déversée dans le milieu récepteur.
Ce parc naturel métropolitain et transfrontalier est une destination, aussi bien qu'un lieu de passage. C'est pourquoi l'aménagement de lieux de pauses est aussi important que celui de circulations (aussi bien pour l'homme que pour la faune).
La gestion des eaux et du public peut être pensée en même temps : les noues bordés de chemins et plantations, les berges assurant la circulation, la détente du public, sans oublier la vie de la faune (oiseaux, poissons) et de la flore (ripisylve).`


<  > Image1Image Image2Image Image3Image Image4Image Page suivante
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Evenement ENSAPL
Image
Image
Image
Image
Image
Image
L'ensapLille est membre de la
Conférence Régionale des Grandes Ecoles
 
L'ensapLille est partenaire
de l'Université de Lille
Image