Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Evénements
  l  
Autres événements
  l  
Graham Stevens en conférence à la Condition Publique
Image
Image
<<  | | | | | Image...Image | Image6Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image >>

Graham Stevens en conférence à la Condition Publique

« L’art pour une politique environnementale » le 28 mars 2018 à 19h00

Dans le cadre d‘Habitarium, La Condition Publique et l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Lille vous propose une conférence exclusive avec le célèbre architecte Graham Stevens, « l'homme qui a inventé le château gonflable ». 
 
🔊La conférence sera en anglais et traduite en français, durant laquelle Graham Stevens présentera des films sur ses travaux pneumatiques depuis la fin des années 60 jusqu'à nos jours.
 
🎈// UN UNIVERS GONFLABLE //🎈
 
A l'articulation de l'art et de l'architecture, Graham Stevens réalise des environnements gonflables depuis le milieu des années 60. Formé à la fois en building science (méthodes de conception), en climatologie avec des recherches sur les radiations solaires et les changements climatiques, Graham Stevens a également été marqué par des cours de psychologie de la perception. Ses productions mêlent à la fois des questions climatiques et environnementales (John K. Page) et des questions d'interactions avec le public (théoricien de l'information Donald MacKay).
 
Il commence par concevoir de petits ballons de couleurs différentes destinés à contenir de l'air (gaz), de l'eau (liquide) ou du sable (solide) permettant des expériences tactiles et actives de l'utilisateur non sans connotations humoristiques et sexuelles. Ces objets sont ensuite agrandis à l'échelle d'un espace (Spacefields, 1966) grand volume habitable gonflé d'air pulsé sur lequel on peut sauter, s'allonger ou s'asseoir, les structures pneumatiques favorisant les interactions dynamiques entre les sens des hommes et leur environnement. La dimension énergétique devient progressivement prépondérante dans ses nouvelles expérimentations nommées Atmosfields jusqu'au projet Desert Cloud (1972) emblématique d'une possible architecture atmosphérique qui capte et transforme l'énergie naturelle.
 
Après avoir présenté ses travaux, Graham Stevens en évaluera les portées voire potentialités contemporaines.
 
Conférence ouverte à toutes et à tous.
La Condition Pulique : 14 Place du Général Faidherbe, 59100 Roubaix
 
// WORKSHOP — Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Lille - Ensapl //
 
Cette conférence se poursuivra les trois jours suivants par un workshop à la Condition Publique avec les étudiants de l'ENSAPL travaillant au Solar Decathlon Europe 2019 (étudiants architectes, ingénieurs, designers, compagnons, etc.). L'objectif est d'expérimenter physiquement les questions thermiques (effet de serre), hygrométriques (condensation) et de ventilation (par surpression plutôt que par dépression) en rendant sensibles des notions en général plus invisibles.
 
En lien avec l'exposition Habitarium —expositions, camping, événements, résidences, cet atelier proposera deux type de travaux :
 
- Un « Transmission Wall », soit une « Construction » pneumatique murale double comme développement d'une variante du brevet britannique GB2 008 646A afin de montrer les multiples façons de transmettre le lumière et de maîtriser la chaleur et la ventilation.
 
- Un autre « atelier gonflable » sera basé sur l'absorption solaire du polyéthylène noir pour produire des objets volants sans autre énergie, sur le même principe que le Desert Cloud (1972), non plus dans un désert du Koweit, mais en Arctique.
 
 
 
 

<<  | | | | | Image...Image | Image6Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image >>
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Evenement ENSAPL
Image