Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Études
  l  
Architecture
  l  
Master
  l  
Matérialité, culture et pensée constructives
Image
Image
Domaine d'études : Matérialité, culture et pensée constructives

Responsables scientifiques et pédagogiques : Didier Debarge, Vincent Ducatez, Ghislain His
 
La spécificité de ce domaine d'études est de travailler la problématique des relations entre architecture et matière ou, pour le dire autrement, des liens qui articulent l'architectural, qui serait de l'ordre du penser, à l'architectonique, qui serait de l'ordre de la réalité matérielle. L'hypothèse sous-jacente est que le réel est une condition de la poésie, mais aussi que le fait architectural fait coïncider le manuel et l'intellectuel.

Ce domaine d'études est le lieu de l'élaboration progressive d'une pensée critique en actes qui mobilise divers domaines :
- l'histoire de l'architecture mais aussi l'histoire de l'art en lien avec l'histoire des sciences et des techniques (épistémologie). L'origine de l'architecture est toujours en débat entre la structure (abbé Laugier) et la texture, le tissage (Semper). Le matériau lui-même est-il un récit ?
La création architecturale passe t'elle par une invention technique ?
- l'art et, particulièrement, les interactions entre la forme et la matière. La forme peut-elle être pensée indépendamment de la matière ? Si oui, quelle est sa substance ? Si non, la matière induit-elle une forme ? Quelle est l'échelle de la matière ? La construction peut-elle être un art ?
La lumière est-elle un matériau d'architecture ?
- la philosophie, avec par exemple la question de la technique si chère à Heidegger, mais aussi la phénoménologie (Hegel) et ses questionnements sur l'expérience et l'intuition sensible- (Husserl, Dewey). Comment penser la matière ? La matière peut-elle être une représentation ? Le matériau est-il une culture ?

Les enseignements y développent par conséquent des démarches fortement liées aux aspects physiques de l'architecture. Ils travaillent selon diverses modalités des questionnements similaires :
- sur les questions constructives (structure, enveloppe, assemblages)
- sur la mise en oeuvre de la matière dans le projet d'architecture (chantier)
- sur la matière elle-même (économie, texture) Les enseignements proposent par conséquent d'affronter le réel sans l'idéaliser pour mieux le transformer, l'inventer, en apprenant par l'expérience, par l'action (s'engager, faire, défaire, refaire). La matière est pensée ici dans ses dimensions technique et sensible autant que sociale.

Les studios de projets concentrent leurs préoccupations sur les mutations progressives de la matière, éventuellement spécifiques par les architectes (par rapport aux industriels en amont) et qui est peut être une des caractéristiques fondamentales de la discipline architecturale.

L'étudiant est dès lors confronté aux cycles de production, de transformation et de distribution de la matière : du sol ou sous-sol agricole à l'industrie, du paysage à l'infrastructure, du sol à la couverture, de la matière au matériau. Il découvre alors les problèmes de stockage, de transport, d'outillage qui y sont associés. Il peut ainsi se poser concrètement des questions de mise en oeuvre, d'organisation de chantier, d'assemblage, de montage et de démontage, de sécurité ou de délais de fabrication en connaissant les dimensions, les poids, les coûts des matériaux. Ainsi, les critères de validation concernent l'efficacité, l'élégance et la justesse d'un projet matérialisé.

Des compléments théoriques et historiques viennent compléter l'hypothèse de la spécificité matérielle de l'architecture dans les séminaires, manière de construire progressivement des doctorats en architecture intimement liés à cette question.
 
"Dans un café, communication de travail entre deux types qui se communiquent leurs sentiments et réflexions à partir de documents divers. L'un part plutôt d'un système d'explication du monde qu'il démontre à l'aide d'images et de sons assemblés dans un ordre certain.
L'autre part plutôt d'images et de sons qu'il assemble dans un certain ordre pour se faire une idée du monde."
Jean-Luc Godard
Image
Image
Accès rapide
Image
Image

consultez ICI le carnet de master du printemps
Image
Image

Pour formuler vos vœux, téléchargez le formulaire ci-dessus
Image
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Etude ENSAPL
Image
Image
Image
Image
Image
Image
L'ensapLille est membre de la
Conférence Régionale des Grandes Ecoles
 
L'ensapLille est partenaire
de l'Université de Lille
Image