Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Travaux
  l  
Travaux en architecture
  l  
Travaux de master
  l  
Habiter le Grand Paris - workshop
  l  
Habiter le Grand Paris - du stade au parc
Image
Du stade St Denis au parc de la Courneuve : un grand jardin continu

étudiant(e)s : Mathilde Garro, Elise Mahieu, Rita Priore (IUAV), Sophie Uran

 
Dans un territoire barré par de grandes infrastructures routières est-ouest, ce groupe a identifié deux grandes diagonales qui peuvent transgresser ce découpage en bandes et lui offrir de nouvelles continuités : l'axe du tramway T1, qui perturbe déjà cette organisation spatiale en une diagonale Nord-Ouest / Sud-Est ; et deux grandes figures, le parc de La Courneuve et le stade de France, qui peuvent y dessiner un autre axe Nord-Est / Sud-Ouest.
Le projet consiste à développer ces deux grandes directions alternatives, afin d'atténuer les grandes fractures spatiales existantes.
Plus précisément, le groupe articule 3 stratégies :
- dans la 1e direction : valoriser les espaces publics liés à la ligne T1 afin de l'appréhender telle une épaisseur et favoriser ses liaisons perpendiculaires ;
- dans la 2e direction : relier les entités végétales et arborées qui fonctionnent déjà sur le site (le parc de La Courneuve, le canal Saint-Denis et ses quais, le cour du Ru de Montfort arboré, le fort militaire de l'Est avec ses remparts et sa végétation dense) et y intégrer les friches liées à l'A1 ;
 - en "rotule" : travailler le site des "Cosmonautes" en y intégrant une mixité de programmes.
Le projet proposé ici retravaille notamment les limites du parc de la Courneuve pour y intégrer une frange urbaine offrant de nouveaux usages : espaces publics, terrains de jeux, de sports, aires de pique-nique, barbecue, kiosque à musique. Cette nouvelle identité se diffuse le long de la diagonale vers le stade, intégrant les patios de l'hôpital, des coeurs d'îlots, des espaces collectifs du programme ANRU, la porosité du tissu pavillonnaire. Une promenade haute sur les remparts du Fort de l'Est est proposée, ainsi que sa réhabilitation en ferme urbaine et locaux pour sportifs qui profiteront de vestiaires et sanitaires connectés à la nouvelle figure du parc. Une variété repérable d'arbres se décline pour identifier la nouvelle figure du grand parc : en alignements sur les boulevards qui y mène, en bosquets sur les espaces publics liés au T1, et plantés aléatoirement, dans sa frange urbaine.

Image
Image
Image
Image
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Evenement ENSAPL
Image