Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Recherche
  l  
LACTH : Programme scientifique 2013-18
Image
Image
Les membres du laboratoire ont un territoire commun d'exploration : la complexité des objets, des formes et des discours constitutifs de l'architecture et de la ville contemporaine. Ce territoire est abordé de manière différente au sein des quatre domaines de recherche constitutifs du Lacth.
Image
Image
Quatre domaines de recherche
(cliquez sur leur nom pour une présentation détaillée)

 
Les chercheurs du domaine CONCEPTION focalisent la réflexion sur les relations entre "contemporanéité" et "temporalités". Cette approche vise à mettre en relief les différents régimes de temporalités mobilisés au sein du processus de conception (les tensions entretenues entre les catégories du présent, du passé et du futur) et à questionner les liens entre "contemporanéité", "anachronie" et "polychronie". L'hypothèse de départ repose sur l'idée que si tout acte de conception peut être défini comme un mode de rapport réflexif au présent et contribue à configurer le champ d'action du contemporain, il se constitue essentiellement au travers d'un montage de temporalités différentes où champs d'expériences (passé) et horizon d'attente (futur) sont mis en tension. 
 
Afin de relayer cette approche, les chercheurs du domaine TERRITOIRE considèrent la question de l'échelle territoriale et le rôle de l'architecture dans les modes de formation de la ville. Ils s'intéressent plus particulièrement à la complexification continue de la réalité urbaine depuis les années 1980 et, parallèlement, à la complexification croissante des modèles de compréhension des phénomènes urbains contemporains : des tendances d'un retour à la ville à la thématique de l'articulation de l'espace public et du tissu urbain, des tendances de la ville multipolaire à la ville générique telle que l'a définie Rem Koolhaas ou, encore, du modèle de la ville franchisée telle que l'a définie David Mangin.
 
Les chercheurs du domaine HISTOIRE adoptent un point de vue complémentaire lorsqu'ils appréhendent l'architecture du XXe siècle au moyen de méthodes permettant de révéler toute la complexité des situations et des objets étudiés. La prise en considération de la durée — des antécédents de l'édifice jusqu'à sa réception contemporaine — est à même de mettre au jour l'articulation des logiques de la commande, celles de la conception mais aussi celles des usages et des réceptions. Pour comprendre la complexité des situations, il s'agit d'associer étroitement l'histoire matérielle et l'histoire culturelle des architectures, ainsi que la connaissance fine des situations locales. La complexité de la relation de l'architecture au temps qui occupe une partie des études historiques est ici visée.
 
Les recherches du domaine MATERIALITE enrichissent ces réflexions en s'intéressant de plus près, dans le registre de la réalité, à l'échelle du construit et à l'articulation entre savoirs théoriques et pratiques constructives (programmes en construction).
 
Image
Image
Trois échelles de travaux
 
Intégré à un établissement accueillant deux formations spécifiques — la première à l'architecture, la seconde au paysage —, le Lacth fonde son approche sur la complémentarité de ces formations et sur les relations entretenues dans la recherche entre les questions de l'architecture et celles du paysage.
Les recherches du Lacth, en raison de leur développement dans un établissement d'enseignement marqué par la spécificité de ses méthodes d'apprentissage, convergent tacitement vers l'enseignement du projet d'architecture et de paysage. Si le contenu des domaines de recherche du laboratoire est engagé vers l'enseignement du projet, la pratique du projet interroge également l'évolution de ses travaux scientifiques.
Conformément à la structure démocratique et collégiale du Lacth, ces travaux se développent naturellement selon deux échelles :
 
a) L'échelle disciplinaire
Les chercheurs du Lacth ont été formés et ont développé des compétences spécifiques liées à leurs itinéraires personnels. Architectes et paysagistes ayant poursuivis des doubles cursus universitaires, scientifiques, historiens, philosophes, géographes ayant, dans le cadre de leurs propres disciplines concentrés leurs travaux sur l'architecture, la ville et les paysages, ils poursuivent un itinéraire que leurs travaux personnels, doctorats et habilitations à diriger les recherches, ont souvent canalisé vers des compétences singulières et des problématiques originales reconnues par la communauté scientifique et lisibles dans les dynamiques cognitives, la densité des actions de valorisation et les publications. Cette échelle disciplinaire nourrit l'ensemble du laboratoire.
 
b) L'échelle inter(trans)disciplinaire (ou collaborative)
Les représentations des différentes disciplines au sein du Lacth facilitent la collaboration et le regroupement des chercheurs des différents domaines dans le but de répondre à des projets de recherche spécifiques ou à des demandes sociales particulières. Groupement de compétences dont l'association est indispensable pour aborder un sujet, intérêt commun pour un objet d'étude, complémentarité dans les méthodes sont les raisons essentielles qui motivent la collaboration de plusieurs chercheurs dans ces recherches - qui, majoritairement, bénéficient de financements.

Dans le cadre du nouveau projet scientifique du Lacth (2013-2018), la volonté d'un projet fédératif permettant de structurer le collectif de travail, de favoriser les croisements disciplinaires et l'émergence de nouvelles interrogations et méthodes, a favorisé concrétisé une troisième échelle de travaux :
 
c) L'échelle fédérative et transdisciplinaire
Villeneuve d'Ascq, une ville nouvelle dans la Métropole est le terrain choisi pour ce projet, en vue de proposer une approche scientifique globale de la question du contemporain.
Image
Image
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Recherche ENSAPL
Image
Image
Image
Image
Image
Image
L'ensapLille est membre de la
Conférence Régionale des Grandes Ecoles
 
L'ensapLille est partenaire
de l'Université de Lille
Image