Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et paysage de Lille
Image
Image
Image
Valider
Image
ensapl English
Image
Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Lille
Image
Recherche
  l  
Publications
  l  
Cahiers thématiques
Image
Image
Les Cahiers thématiques ont vu le jour en 2001, dans le but de fédérer les travaux réalisés par les enseignants-chercheurs de l'école et leurs partenaires scientifiques (entre autres, des universités de Lille 1, Lille 3 et Paris 1) mais aussi, et surtout, de favoriser des croisements disciplinaires autour de thématiques communes. Il s'agissait, dans un même temps, de susciter des partenariats élargis et de favoriser les  échanges et collaborations avec d'autres unités de recherche, françaises et étrangères, issues du milieu de l'architecture et de champs disciplinaires extérieurs ou connexes à l'architecture.
 
Portée par les membres du laboratoire et par l'ensapl co-éditée et diffusée avec la Maison des Sciences de l'Homme (Paris), cette publication collective fonctionne avec les exigences d'une revue scientifique de rang A : avec une double lecture anonyme des propositions et des articles, un comité de lecture et un comité scientifique (adaptés à chaque thématique choisie et donc à chaque livraison). La direction des numéros et la définition des thématiques sont confiées, à tour de rôle, à chaque domaine de recherche du laboratoire.
 
La revue, qui en est maintenant à sa 14e parution, a une singularité dans le milieu scientifique : celle d'être ouverte à de jeunes chercheurs comme aux chercheurs confirmés, de l'architecture et du paysage, et de permettre, notamment au travers de son fonctionnement thématique, la cohabitation de productions issues de profils différents, contribuant ainsi au renouvellement des approches et problématiques scientifiques
 
Comité scientifique :
Pascal Amphoux, professeur à l'ensa de Nantes ;
Valter Balducci, professeur à l'ensa de Normandie ;
Jean-Marc Besse, professeur à l'ensp de Versailles ;
Rika Devos, chargée de cours à l'Ecole Polytechnique de l'Université Libre de Bruxelles ;
Franz Graf, professeur associé à l'École polytechnique fédérale de Lausanne ;
Daniel Le Couédic, professeur à l'Université de Bretagne occidentale (Brest) ;
Philippe Louguet, professeur émérite des ensa ;
Frédéric Pousin, professeur à l'ensa Paris-Belleville ;
Sylvie Salles, maître assistant à l'ensa Paris Val-de-Seine ;
Danièle Voldman, directrice de recherche CNRS et professeur émérite de l'Université Paris 1.
Image
Image
Image
Appel à contribution
n° 18 "Hospitalité(s). Espace(s) de soin, de tension et de présence"
Abstracts attendus pour le 15 septembre 2017
 
En cours de fabrication
n° 17 ""La plaine, le plat, le plan"
Image
Image
Numéros parus

 
N° 16 : L'architecture et la disparition
Sous la direction de Ana bela de ARAUJO et Catherine BLAIN
 
Le thème de disparition évoque spontanément le souvenir d'événements tragiques, de catastrophes naturelles, de faits de guerre ou d'opérations concertées ayant détruit des édifices et monuments, des villes et villages, éradiqué des quartiers ou campements de fortune pour en déloger les habitants.
L'attachement aux choses matérielles, aux constructions ou à des cadres de vie que l'on souhaiterait à la fois intemporels et immuables, semble profondément ancré en chacun de nous. Toutefois, admettant que nous sommes de passage, devrions-nous envisager que les architectures, les morceaux de ville, les fragments de territoire le soient aussi ? Et qu'à l'instar du cours de l'existence humaine, leur cycle de vie soit envisagé en différentes phases, allant de leur conception/création à leur construction /réalisation puis à leur altération / dégradation et enfin leur effacement / destruction /disparition ?
C'est ce questionnement central que pose ce seizième numéro des Cahiers thématiques, au fil de dix-neuf contributions qui, éclairant des architectures, figures, contextes ou événements emblématiques, en France et à l'étranger, interrogent tout à la fois les processus de disparition et les formes de résistance, l'expérience de la disparition et ses modes ou formes de réception et de représentation.
Avec les contributions de Rémi BAUDOUI et Arnaud DERCELLES, Céline BARRERE, Gauthier BOLLE, Lucille BONTHOUX-SOLARI, Bastien COUTURIER, Chloé DEMONET, Philippe DIEST, Catherine GROUT, Hélène JANNIERE, Richard KLEIN, Pierre LEBRUN, Éléonore MUHIDINE,Coline POLO, Carmen POPESCU, Barbara RIEF VERNAY, Gabriele SALVIA, Nathalie SIMONNOT, Charline SOWA, 
 
(crédits, sommaire & introduction)
 
N° 15 : Matérialités
Sous la direction de Clotilde Félix-Fromentin, Ghislain His et Antonella Mastrorilli,
 
Le contexte actuel des Écoles d'architecture est aujourd'hui favorable à une redécouverte de la notion de matérialité. L'intérêt récent qui lui est accordé dans la pédagogie ainsi que dans la recherche, concrétisé par plusieurs publications, colloques et séminaires, rejoint celui que les écoles d'ingénieurs ont pu lui porter.
Ce numéro vise à déployer des thématiques autour de la matérialité, envisagée dans diverses déclinaisons (Matérialités). Il questionne les chercheurs en architecture et paysage intéressés à différents titres par ce domaine, à identifier et définir des objets d'étude et des recherches répondant aux différents enjeux que cette notion sous-tend aujourd'hui (enjeux historiques et patrimoniaux, techniques, physiques, environnementaux, économiques, sociétaux, etc.). L'importance de ces enjeux appelle la nécessaire convergence de ces réflexions.
 
Avec les contributions de Paolo AMALDI, Louis DESTOMBES, Céline DROZD (avec Ignacio REQUENA-RUIZ et Daniel SIRET), Sabine EHRMANN, Marie-Agnès GILOT, Laura GIRARD, Sylvain MARBEHANT, Philippe MARIN (avec Yann BLANCHI et Rossella SIANI), Catherine MAUMI, Christel PALANT-FRAPIER, Aleksey SEVASTYANOV,Cyrille SIMONNET, Roberta ZARCONE
 
 
N° 14 : Ecrire sur l'architecture, la ville et le paysage. Chercheurs, théoriciens, essayistes
Sous la direction de Frank Vermandel.
Ed. de la Maison des Sciences de l'Homme, 2015, 226 p.
 
Ce numéro des Cahiers thématiques invite à situer l'activité de recherche dans un cadre élargi - celui des formes et figures de la pensée savante - pour questionner la manière dont celle-ci se pense, se conçoit, se construit - et in fine s'écrit - en se confrontant ou en s'adossant à d'autres modalités d'énonciation. De l'essai à la théorie, de la notation à la description, du récit à la conceptualisation, du traité au roman, les relations entre littérature savante et culture architecturale et urbaine sont multiples et contrastées. C'est à cette pluralité textuelle et sémantique et à ce qu'elle produit - à ses enjeux, à ses formes, à ses contextes - qu'est dédié ce numéro. Questionner l'écriture, c'est s'intéresser aux langages, aux lexiques, aux concepts, aux modes d'argumentation, ainsi qu'à la rhétorique et la question du style. C'est en ce sens adopter une perspective épistémologique pour penser les usages de la langue dans le travail de recherche et la construction des savoirs dans les domaines de l'architecture, de la ville et du paysage.
 
Avec les contributions de Benjamin Chavardés, Clotilde Félix-Fromentin,Valérie Foucher-Dufoix, Catherine Grout, Guillemette Morel-Journel, Émilie Oléron Evans,  Sophie Paviol, Florence Plihon, Juliette Pommier, Christine Roels, Mathias Rollot, Jean-François Roullin, Estelle Thibault, Daniel Treiber, Frank Vermandel, Jean-Louis Violeau
 
 
N° 13 : Paysage versus Architecture : (in)distinction et (in)discipline
Sous la direction de Sabine Ehrmann, Isabelle Estienne et Denis Delbaere
Ed. de la Maison des Sciences de l'Homme, 2014, 250 p. 
 
Les relations entre Architecture et Paysage sont au cœur du projet d'établissement comme de l'activité scientifique de l'École Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Lille. L'attention de l'architecture au paysage comme la considération des paysagistes pour l'architecture et l'urbanisme ont une histoire déjà longue. Notre époque verrait cependant l'émergence d'une nouvelle compétence d'architecte-paysagiste, nourrie par les savoirs communs mais aussi par les cultures et les visées aujourd'hui différenciées du paysage et de l'architecture. Si l'appropriation et la publicité du terme de Paysage conduisent progressivement à le considérer comme un ensemble large d'aspirations qui ne se limite pas aux savoirs et au domaine d'exercice professionnel des paysagistes, si l'évolution de la commande encourage fortement la collaboration des deux disciplines et si de l'avis de la grande majorité des professionnels, le caractère qualitatif de la relation entre architecture et paysage ne semble faire aucun doute, sur le terrain des pratiques les différends ont paradoxalement tendance à s'intensifier. L'interdisciplinarité Paysage / Architecture ne va en effet pas de soi. Elle soulève des difficultés et des questionnements nombreux, tant théoriques que pédagogiques et opérationnels. Il parait donc opportun d'évaluer la communauté effective des savoirs autant que les performances des associations entre architectes et paysagistes. Ces collaborations ou ces confrontations restent en effet paradoxalement peu relatées et faiblement analysées de manière spécifique. Elles constituent un champ de recherche relativement inédit auquel le présent numéro souhaite contribuer.
 
Avec les contributions de : Julie Cattant, Catherine Grout, Jonathan Bruter & Aliki-Myrto Perysinaski, Rainier Hoddé, Anne Boyadjian, Laurent Hodebert, Gery Leloutre, Frédéric Bertrand, Xavier Guillot & François Chomienne, Denis Delbaeren Isabelle Estienne, Hervé Davodeau, Elise Geosler, Louise Leconte & David Montembault, Sabine Erhmann.
 
 
N° 12 : Représentations de l'architecture contemporaine
Direction et coordination : Richard Klein et Eric Monin
Ed. de la Maison des Sciences de l'Homme, 2013, 254 p.
 
Cette douzième livraison propose une vision polymorphe dʼun art ne se limitant pas seulement à sa forme construite. Dématérialisée, lʼarchitecture voyage au gré des techniques et des supports. Sérieusement commentée, scrupuleusement figurée ou délivrée de sa pesanteur par des artistes impertinents, lʼarchitecture laisse la place à de nouveaux horizons qui sʼouvrent spontanément à lʼimagination du public. Lʼédifice passe alors au second plan au profit de sa forme médiatique. Des déclamations corbuséennes aux impressions spontanées qui couvrent les sacs plastiques publicitaires, les contributions rassemblées dans ce volume décrivent ce champ des représentations architecturales qui varie du discours le plus structuré aux applications les plus banales.
 
Avec les contributions de Karine Thilleul, Véronique Boone, Andreina Milan et Margot Pellegrino, Sibylle Le Vot, Rika Devos, Antonella Mastrorilli, Katarzyna Cytlak, Valter Balducci et Federica Dalmonte, Pierre Lebrun, Laura Verdelli, Pierre Magne, Paola Moreno, Nathalie Simonnot et Daniel Siret, Jean-François Roullin, Isabelle Chesneau, Barbara Morovich, Simon Texier, Thomas Watkin, Guillaume Meigneux, Richard Klein, Vincent Veschambre, Éric Monin. 
 
N° 11 : Agriculture métropolitaine/Métropole agricole
Direction et coordination : Jennifer Buyck, Xavier Dousson et Philippe Louguet
Ed. de la Maison des Sciences de l'Homme, 2012, 326 p.
 
Ce numéro s'intéresse aux relations, réelles ou imaginaires, et aux limites mouvantes entre métropole et agriculture. De tout temps, ces deux champs ont été étroitement liés : émergence conjointe de l'agriculture et des villes, démographie humaine et urbaine en lien avec les techniques de production agricoles, formes rurales et urbaines interdépendantes, etc. Par ailleurs, la situation contemporaine, où ces objets connaissent de nouvelles, profondes et durables mutations, révèle l'intérêt - voire l'urgence ? - de tentatives de reformulation de cette interaction entre agriculture et phénomène métropolitain. C'est cette hypothèse, qui du reste semble réunir actuellement monde de la recherche et monde professionnel, que cette livraison des Cahiers thématiques souhaite poser ici : quelles pistes pour relever de conserve les défis agricoles et urbains contemporains ? Quelles relations entre métropole et agriculture à travers l'histoire ? Quelles nouvelles situations et mutations contemporaines ? Quelles opportunités pour la recherche et l'action dans les domaines de l'aménagement du territoire, depuis les centres urbains jusqu'aux lisières des métropoles?
 
Avec les contributions de : Pierre Donadieu, Roland Vidal, Jeff Stottlemyer,  Sabine Ehrmann, Catherine Maumi, Corinne Jaquand, Daniel Treiber, Dominique Rouillard, Stanislas Henrion, Ingo Zasada, Brendan Williams, Abbellah Messahel, Francesca Demuro, Diana Salazar, Sylvie Brosseau, Yueting Cui, Denis Delbaere, Mireille Ferri, Thierry Laverne, Augustin Rosenstiehl, Pierre Sartoux, Roger des Prés
 
 
N° 10 : Architecture et paysage, situations contemporaines. Dix ans de recherche
Direction et coordination : Richard Klein, Philippe Louguet, Frank Vermandel
Édition ÉNSAPL Diffusion : Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2011, 272 p.
 
Ce numéro, exceptionnellement réservé aux chercheurs du laboratoire, veut manifester la vitalité de la recherche au LACTH. Il s'inscrit dans la continuité de nos travaux sur le contemporain tels qu'annoncés dans l'actuel projet scientifique du LACTH. Cette notion est abordée tant sous l'angle des objets, des situations et des temporalités, que sous celui des méthodes et finalités de la recherche.
La première partie, qui regroupe les contributions sous le titre Nouveaux modèles, nouveaux programmes, conditions de la recherche historique, illustre l'apport de la notion de «nouveau programme» dans le cadre de recherches qui visent une meilleure compréhension des architectures contemporaines.
La seconde partie reprend et développe, sous le titre Poïétique, contemporanéité et temporalités, le questionnement amorcé en 2007 autour de la notion de contemporanéité à l'occasion de la publication du septième numéro des Cahiers thématiques.
La troisième partie, sous le titre 'Jeux d'acteurs, production de l'espace', s'intéresse aux acteurs du projet d'architecture et de paysage, soit du côté de la conception, soit du côté des habitants (pris ici au sens large du terme: ceux qui habitent le monde artificiel produit par l'architecture et le paysage), soit encore du côté des commanditaires.
 
 
N° 9 : « Paysage, territoire et reconversion »
Direction et coordination : Catherine Grout et Denis Delbaere
Édition ÉNSAPL Diffusion : Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2009, 298 p.
 
Ce numéro tente de clarifier les relations entre les notions de territoire et de paysage afin d'envisager la manière dont celui-ci est partie prenante des actions de reconversion. Le paysage, en effet, s'il est représentation du territoire, ne se limite pas (ou plus) à la production d'images figées et imposées, il est aussi expérience et relation au monde. Comme tel, il est intimement lié aux processus par lesquels les hommes s'approprient l'espace. Les démarches de reconversion qui interrogent l'avenir des territoires excellent, d'ailleurs, à nous le montrer. Actualisant la notion de paysage en tant que référent, valeur ou processus, ces démarches sont abordées ici sous un triple angle historique, théorique et critique, avec l'examen de projets de reconversion européens, américains et d'Extrême-Orient et une mise en perspective venant des réflexions engagées depuis les années 1980 dans le Nord-Pas de Calais sur les enjeux de la reconversion territoriale.
 
Avec les contributions de : Philippe Béringuier, Magali Bertrand, Martine Bouchier, Sylvie Brosseau, Jennifer Buyck, Denis Delbaere, Pierre Dérioz, Sabine Ehrmann, Isabelle Estienne, Catherine Grout, Serge Koval, Philippe Louguet, Céline Malignon, Caroline Maniaque, Odile Marcel, Dominique Mons, Philippe Nys, Sylvie Salles, Paola Scala, Guy Tapie, Armelle Varcin

N° 8 : « L'architecture et l'événement »
Direction et coordination : Richard Klein et Éric Monin
Édition ÉNSAPL Diffusion : Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2008, 291 p. 
 
Dans la continuité des travaux conduits autour de la réception de l'architecture contemporaine (Cahiers thématiques n2), ce numéro propose d'interroger les relations entre événement et architecture. La relecture des écrits de Pierre Nora a très largement orienté les articles de cette livraison. L'importance des médias dans la production de l'événement, le poids de ses virtualités émotionnelles, l'impact de sa représentation sont autant de notions empruntées à l'historien pour ré-explorer le champ de l'architecture contemporaine. Qu'il jaillisse de l'immédiateté de l'expérience vécue, qu'il résulte de l'expression d'un savoir-faire maîtrisé ou bien qu'il s'anime sous l'injonction des médias, l'édifice événement constitue aujourd'hui une notion essentielle pour comprendre la production architecturale contemporaine.

Avec les contributions de : Daniel Bonnal, Sarah Bonnemaison, Martine Bouchier, Anna Juan Cantavella, François Chaslin, Isabelle Grudet, Bernard Haumont, Jean-Philippe Hugron, Richard Klein, Guy Lambert, Bernard Lamizet, Pierre Lebrun, Renzo Lecardane, Christine Macy, Giulia Marino, Marie-Céline Masson, Olivier Masson, Éric Monin, Gérard Monnier, Valérie Perlès, Nathalie Simonnot, Karine Thilleul, Thomas Watkin, Weronika Wisniewska

N° 7 : « Contemporanéité et temporalités »
Direction et coordination : Frank Vermandel
Éditions ÉNSAPL et Jean-Michel Place, 2007, 270p.
 
Ce numéro met en relief la question des temporalités agissant au sein des pratiques créatives. Il vise, d'une part, à interroger les différences de tempo que mobilise la conception architecturale (tendue entre conscience du présent, mémoire et projétation) et, d'autre part, à appréhender les œuvres elles-mêmes — leur contemporanéité —, au regard des paradoxes du temps (vécu, conçu, perçu, reconstruit). Il s'agit à ce titre de montrer que la conception, entendue au sens large, ne repose pas sur un agencement linéaire d'opérations : une succession de temps homogènes et cumulables, mais qu'au contraire, elle résulte d'un travail d'agrégation hétérogène de temporalités multiples où présent, passé et futur sont entremêlés, imbriqués. Afin d'explorer cet axe de recherche, les contributions articulent plus particulièrement les dimensions épistémologiques et analytiques sur des objets concrets, des œuvres, des projets, des textes ou encore des process, tout en confrontant différents champs disciplinaires : de l'architecture à la musique en passant par l'art vidéo et le cinéma.

Avec les contributions de : François Andrieux, Séverine Bridoux-Michel, Emmanuel Doutriaux, Daniel Estevez, Xavier Fouquet, Murielle Hladik, Christian Leclerc, Suzanne Liandrat-Guigues, Patrick Louguet, Caroline Maniaque, Philippe Michel, François Nicolas, Guillaume Nicolas, Jean-François Roullin, Nathalie Simonnot, Gérard Tine, Estelle Thibault, Frank Vermandel, Frédéric Yvan

 
N° 6 : « L'espace de la grande échelle / Space on a Large Scale »
Direction et coordination : Philippe Louguet, Corine Tiry et Frank Vermandel
Éditions ÉNSAPL et Jean-Michel Place, 
CD-Rom EURAU 2005
 
Ce numéro reprend une partie des communications présentées à l'occasion des 2es Journées européennes de la recherche architecturale, urbaine et paysagère : EURAU 2005, qui se sont tenues du 23 au 25 novembre 2005 à Lille. Consacré au thème de « L'espace de la grande échelle », le programme de ces rencontres scientifiques visait à interroger les acteurs de l'enseignement et de la recherche des écoles d'architecture européennes sur un objet précis — en l'occurrence les échelles territoriales — aux contours néanmoins mouvants. Dans un contexte où les mutations contemporaines du territoire européen se caractérisent par l'émergence de nouvelles formes de territorialité, de pratique de gouvernance et de système d'acteurs, il s'avérait en effet nécessaire d'interpeller cette communauté scientifique au sujet de ses visées et finalités, de ses outils et méthodes d'investigation propres. Les vingt-quatre contributions réunies dans ce numéro traitent des questions de perception, de représentation et d'action liées au grand territoire.

Avec les contributions de : Pascal Amphoux, Kaat Boon, Pierre Chabard, Elena Cogato Lanza, Anne Coste, Michiel Dehaene, Denis Delbaere, Bruno De Meulder, Isabelle Estienne, Alain Findeli, Bénédicte Grosjean, Xavier Guillot, Caroline Lecourtois, Philippe Louguet, Xavier Malverti, Nancy Meijsmans, Dominique Mons, Rita Occhiuto, Didier Paris, Indrek Peil, Aleth Picard, Frédéric Pousin, Maryvonne Prévot, Tim Rieniets, Paola Scala, Maria M. Simeone, Corinne Tiry, Pieter Uyttenhove, Liesl Vanautgaerden, Frank Vermandel, Pieter Versteegh


N° 5 : « Fiction théorique »
Direction : Frank Vermandel ; coordination : Frank Vermandel et Daniel Treiber
Éditions École d'architecture et de paysage de Lille et Jean-Michel Place, 2005, 346 p.
 
Centré sur le concept de « fiction théorique », ce numéro invite à réexaminer la thèse du philosophe allemand Hans Vaihinger : Die Philosophie des Als Ob (1911), au regard des théories et des pratiques de la conception architecturale. Fondée sur l'exploration du caractère heuristique des fictions dans l'acte de connaissance, La philosophie du comme si ouvrait une nouvelle perspective de recherche en plaçant la fécondité du travail spéculatif au diapason des pratiques imaginatives. En convoquant la philosophie, l'histoire, la littérature, ou encore la psychanalyse, les dix-neuf contributions réunies dans ce volume prolongent cet axe d'investigation et interrogent conjointement les dimensions créative et cognitive de la pratique architecturale, tendue entre le dire et le faire, le réflexif et le projectif, le réel et la fiction.

Avec les contributions de : Philippe Boudon, Christophe Bouriau, Jean-Pierre Chupin, Emmanuel Doutriaux, Gérard Engrand, Bernard Haumont, Ghislain His, Marilena Kourniati, Caroline Lecourtois, Jean Lévêque, Gilles Maury, Éric Monin, Gilles Ragot, Jean-François Roullin, Guy Rumé, Estelle Thibault, Daniel Treiber, Frank Vermandel, Jean-Louis Violeau, Frédéric Yvan
 

N° 4 : « Filiation(s) »

Direction et coordination : Philippe Louguet, Cirine Tiry et Gilles Maury
Éditions École d'architecture de Lille et Jean-Michel Place,  242 p.
 
Rarement abordée de manière thématique à part entière, la question de la filiation occupe pourtant en permanence une place sous-jacente dans le champ de l'architecture. Souvent dotée d'une valeur fondatrice pour l'enseignement et la pratique de l'architecte, l'appartenance à une lignée, une école, peut s'avérer normative ou à l'inverse salvatrice en temps de crise ou de mutation. Dans tous les cas, l'absence de filiation reconnue — et par conséquent d'origine — trouble et interroge. Examiner frontalement cette question de la filiation, et non pas uniquement la faire transparaître pour éclairer d'autres problématiques, constitue le préalable de ce quatrième numéro. Il ne s'agit pourtant pas de proposer ici une définition de la filiation en architecture : ce n'est pas tant la filiation elle-même qui a valeur cognitive mais ce qu'elle révèle, système de liens privilégiés, comme mise en relation entre des phénomènes, des idées, des productions, des époques et des individus. À travers les seize contributions réunies dans cet ouvrage, il s'agit plutôt de cerner les spécificités de ce thème, d'évaluer la complexité de ses enjeux et d'appréhender ses formes multiples.
 
Avec les contributions de : Anne-Marie Burdese, Guy Châtel, Bernard Duprat, Corinne Jaquand, Philippe Louguet, Jean-Claude Ludi, Caroline Maniaque, François-René Martin, Jean-Pierre Martinon, Marie-Céline Masson, Gilles Maury, Daniel Siret, Virginie Thiéry, Alice Thomine, Corinne Tiry, Jean-Claude Vigato, Bendicht Weber

 
N° 3 : « Pratiques du langage. Arts, architecture, littérature »
Direction : Frank Vermandel ; coordination : Frank Vermandel et Daniel Treiber
Éditions École d'architecture de Lille et Jean-Michel Place287 p. 
 
Ce numéro propose une ouverture théorique autour des « pratiques du langage » dans leurs relations à la création, au sens large. Bien qu'essentiellement axée sur l'architecture, cette question est abordée de façon transversale et suscite une approche interdisciplinaire (arts / littérature / philosophie, notamment). Il est conçu autour de dix-huit essais. Ceux-ci entrecroisent écrits d'architectes (de J.N.L. Durand et J.Guadet à Le Corbusier, A. Rossi, R. Koolhaas et Ant Farm), d'ingénieurs (H. Hossdorf), de musiciens (A.Schönberg, L. Nono), d'artistes (D. Graham), de linguistes (Hjemslev), de philosophes (L.Wittgenstein, Th.W. Adorno, M. Cacciari, S. Toulmin), et d'écrivains-essayistes (de W.H. Pater à Th. Mann, M. Blanchot et J. L. Borges).

Avec les contributions de : Jean Attali, Françoise Bradfer, Séverine Bridoux, Joëlle Caullier, Philippe Boudon, Gérard Engrand, Christian Hauer, Sylvain Malfroy, Caroline Maniaque, Marie-Céline Masson, Guillemette Morel Journel, Joëlle Prungnaud, Guy Rumé, Antonia Soulez, Daniel Treiber, Frank Vermandel, Jean-Claude Vigato, Frédéric Yvan
 
 
 
N° 2 : « La réception de l'architecture »
Direction et coordination: Richard Klein et Philippe Louguet
Éditions de l'École d'architecture de Lille et Jean-Michel Place2002, 272 p.
 
Trois ensembles composent ce numéro : Théorie de la réception et réception de l'architecture ; Distance, temps et lieux de la réception ; Les instruments de la réception de l'architecture. La diversité des approches proposées dans cet ouvrage, et leur enrichissement mutuel, élargit le champ de la question délicate de la réception de l'architecture. Au-delà de l'intérêt scientifique des différentes contributions, ce numéro trouve aussi sa légitimité dans le fait que l'examen de la réception s'impose comme une condition de la connaissance des projets et de la préservation physique des édifices.

Avec les contributions de : Anne-Marie Burdese, Isabelle Chesneau, Fabienne Chevallier, Bernard Deloche, Noèmie Giard, Franz Graf, Bernard Haumont, Daisy Hochart, Corinne Jaquand, Richard Klein, Pierre Lebrun, Daniel Le Couédic, Philippe Louguet, Caroline Maniaque, Marie-Céline Masson, Gilles Maury, Dominique Mons, Gérard Monnier, Gilles Ragot, Jean-François Roullin, Corinne Tiry

 
 
N° 1 : « Discipline. Visée disciplinaire »
Direction et coordination : Frank Vermandel
Éditions École d'architecture de Lille et des régions nord, 2001, 304 p.
 
Les essais publiés au sein du premier numéro sur la discipline permettent d'esquisser une problématisation du rôle du langage au sein du travail de conception. Les contributions soulignent l'importance du travail de description, d'énonciation et de conceptualisation attaché à la définition même de l'idée de discipline. Elles accordent au travail des mots et à la construction discursive une place et une fonction déterminantes à la fois sur le plan de la conception (décrire, énoncer, argumenter...) et sur celui de l'élaboration d'une pensée (circonscrire, spécifier, articuler, problématiser...).


Avec les contributions de : François Andrieux, Philippe Boudon, Jean-Pierre Boutinet, Séverine Bridoux, Jean-Claude Burdese, Jean-François Chevrier, Jean-Pierre Chupin, Laurent Devisme, Gérard Engrand, Manuel Gausa, Ghislain His, Jean-Claude Ludi, Sylvain Malfroy, Caroline Maniaque, Josep Lluis Mateo, Bruno Queysanne, Dominique Rouillard, Guy Rumé, Sven Sterken, Daniel Treiber, David Vanderburgh, Frank Vermandel, Frédéric Yvan

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
ENSAPL Ecole nationale supérieure d'harchitecture et de paysage de Lille
Recherche ENSAPL
Image
Image
Image
Image
Image
Image
L'ensapLille est membre de la
Conférence Régionale des Grandes Ecoles
 
L'ensapLille est partenaire
de l'Université de Lille
Image