Séverine BRIDOUX-MICHEL

Enseignante contractuelle, Chercheure au LACTH

Séverine BRIDOUX-MICHEL

Enseignante contractuelle 

  • Histoire et cultures architecturales,

  • Sciences de l’homme et de la société pour l’architecture,

  • Théories et pratiques de la conception architecturale urbaine

Diplôme(s) :

  • Architecte DPLG, ENSAPL 1995
  • DEA esthétique et pratique des arts, Université de Lille, 1999
  • Doctorat en Architecture-Esthétique et Sciences de l’art (obtention mention Très honorable avec félicitations du jury), Université de Lille, 2006

Activités :

  • Chercheure au LACTH,
  • Chercheure associée au CEAC

Parcours : 

Séverine BRIDOUX-MICHEL est architecte DPLG, docteur en architecture-esthétique et sciences de l’art. Elle est lauréate du Prix de la Recherche et de la Thèse de Doctorat en Architecture, décerné en 2007 par l’Académie d’Architecture, Paris. Elle est membre-chercheur du LACTH-associée au CEAC (Université Lille) depuis 2000 et enseigne à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille depuis 2008. Ses travaux et publications concernent notamment l’histoire de l’architecture du XXème et XXIème siècle, les pratiques collaboratives, la conception de projets interdisciplinaires et les relations architecture/musique.

Principales publications : 

  • « Le Corbusier & Iannis Xenakis. Un dialogue architecture / Musique », Marseille, Editions Imbernon, 2018.200 p.  
  • Véronique Goudinoux et Séverine Bridoux-Michel [sous la direction de], Œuvrer à plusieurs : enjeux d’aujourd’hui, revue Déméter Théorie & pratiques artistiques contemporaines, n°2, 2019, Lien >
  • Séverine Bridoux-Michel, « De l’idée de “forme ouverte” (Oskar Hansen) aux “Permanences architecturales” et “Universités foraines” (Patrick Bouchain): une filiation de pratiques architecturales collectives », Déméter.Théories & pratiques artistiques contemporaines [En ligne], # 2| 2018,mis en ligne le 15 octobre 2019. Lien >
  • « Frank Gehry, Pierre Boulez : au-delà des mécaniques restrictives », in Sarah Barbedette [sous la direction de], Pierre Boulez, Paris, Actes Sud / Philharmonie de Paris, 2015, pp. 200-203. 
  • « Le Modulor n’est pas une « formule magique » », in Le Corbusier à Chandigarh : entre ombre et lumière, (dir. Ch. Kayser), publié à l’occasion de l’exposition « Le Corbusier à Chandigarh, entre ombre et lumière », Musée-Promenade de Marly-le-Roi du 27 sept. 2013 au 02 fév. 2014, éd. Musée- Promenade, 2013, pp. 75-95.

Distinctions :

  • Lauréate du Prix de la Recherche et de la Thèse de Doctorat en Architecture, décerné par l’Académie d’Architecture, Paris, 2007.
  • Qualifiée par le CNU (Conseil National des Universités), section 18 (architecture, esthétique, sciences des arts), pour l’Enseignement Supérieur français.
  • Qualifiée par le CNECEA (Conseil National des Enseignants-Chercheurs des Ecole d’Architecture) 

Contactez la

11 + 14 =

x