Une école d’architecture
et de paysage

L’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille offre deux formations aux disciplines de l’architecture et du paysage. Ces deux formations permettent à l’école d’affirmer une identité originale et de développer une véritable approche interdisciplinaire dans les champs de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage.

Former au projet par le projet

Tout au long de son cursus, l’étudiant est formé au projet par le projet. Les sciences et techniques pour l’architecture et le paysage, les sciences humaines et sociales, les arts et techniques de la représentation viennent élargir l’horizon des deux formations et enrichir la pratique du projet.

Les enjeux environnementaux contemporains impactent fortement les deux disciplines. Ils engagent la responsabilité sociale et écologique des futurs architectes et paysagistes. Dans notre monde en pleine transformation, la transition écologique constitue un sujet majeur pour nos formations et la recherche.

Projet pédagogique & projet scientifique

L’ENSAPL abrite en son sein un laboratoire de recherche, le LACTH. 25 chercheurs, 15 chercheurs associés et 19 doctorants développent des recherches interdisciplinaires sur le patrimoine du XXème siècle, les paysages métropolitains ou la ville diffuse, l’impression 3D à l’échelle du bâtiment, les processus contemporains de conception…

L’initiation à la recherche des architectes et des paysagistes est essentielle dès le second cycle pour l’avenir de ces professions en pleine mutation. Les travaux, projets, collaborations et programmes de recherche du laboratoire de l’école, le LACTH, sont développés au sein de quatre domaines spécifiques : Conception, Histoire, Territoireet Matérialité. La mise en synergie de ces activités a comme finalité la formation par la recherche, ouvrant au doctorat ainsi qu’à des habilitations de recherche.

Projet pédagogique & ouverture à l’international

L’ENSAPL encourage vivement la mobilité internationale de ses étudiants. Dès la deuxième année d’étude et jusqu’au doctorat, chaque étudiant a la possibilité d’effectuer une mobilité d’étude et/ou de stage à l’étranger : 60% des étudiants de l’ENSAPL effectuent une mobilité au cours de leur cursus.

Des programmes tel qu’Erasmus offrent la possibilité aux étudiants d’effectuer une période d’études dans l’université partenaire de l’ENSAPL pour une durée comprise entre 6 et 10 mois. Des accords bilatéraux avec des universités hors Europe favorisent le développement de relations réciproques permettant notamment à des étudiants d’effectuer une partie de leur cursus dans une université partenaire.

— L’atelier échelle 1

— Les ateliers

— La bibliothèque

Étudier dans une euro-région

Une école dans un territoire en projet

Située au cœur du triangle Paris, Londres, Bruxelles, Lille offre une position favorable aux échanges, à la créativité et à l’innovation. Les étudiants vivent dans une atmosphère cosmopolite, propice à l’ouverture tant culturelle que professionnelle. L’ENSAPL s’inscrit dans un territoire passionnant, engagé dans une forte reconversion aux portes de l’Europe du Nord. Classée parmi les 10 villes de France où il fait bon étudier pour son attractivité (attractivité, cadre de vie, formations, vie étudiante, emploi), et 3ème pour la « bonne ambiance étudiante », Lille est l’une des villes les plus étudiantes de France : en 2018, plus de 117 000 étudiants ont fait le choix d’y faire leurs études.

L’Euro-région dispose d’un patrimoine architectural, paysager et culturel passionnant : le palais des Beaux-Arts de Lille, le FRAC Grand Large, la Villa Cavrois, le Louvre-Lens ou encore le Grand-Hornu en Wallonie.

En 2019 l’ENSAPL c’est :

570

étudiants en architecture dont 340 en cycle 1 et 230 en cycle 2

140

étudiants en paysage
dont 50 en cycle 1 et 90
en cycle 2.

50

architectes diplômés d’état réalisant leur HMONP

19

doctorants

32

administratifs

130

enseignants

L’école offre sur près de 10 000 m² et 4 ha de terrain :

  • 36 ateliers accessibles 7j/7, 24h/24.
  • 2 amphithéâtres et 13 salles de cours.
  • 1 atelier de 500 m² dédié à la construction à échelle 1.
  • 1 atelier prototypage numérique composé d’une découpeuse laser, d’imprimantes 3D et d’une fraiseuse numérique 3 axes.
  • 1 atelier maquettes.
  • 1 bibliothèque composée de 20 000 documents.
  • 1 parc informatique composé de 200 postes de travail.
  • 1 atelier de reprographie.
  • 6 véhicules dédiés au fonctionnement (visites de terrains, chantiers).
  • 1 parking voitures et vélos.
  • 1 cafétéria.
x