Le séminaire doctoral
Prenant appui sur les différents domaines du laboratoire (conception, territoire, histoire et matérialité), le séminaire doctoral du LACTH offre une plateforme d’échanges et de confrontations des travaux de recherche passés et en cours.
Obligatoire pour les doctorants du LACTH (20h/an), il est ouvert aux étudiants de Master de l’ENSAPL et à tous les partenaires scientifiques du LACTH (enseignants-chercheurs, doctorants).

Rentrée du séminaire doctoral 2020-2021 – Accueil des doctorant.e.s

A l’occasion de l’accueil des doctorant.e.s nous aurons le plaisir d’écouter une présentation des sujets de thèse et des programmes de recherche en cours au LACTH le mercredi 25 novembre 2020 10h à 13h.

Visio-conférence via Zoom >

ID de réunion : 972 6410 8052
Code secret : 3UGZBJ

Programme du séminaire doctoral 2020-2021

Les séances ont lieu le mercredi, de 14h30 à 17h30 à l’ENSAPL, salle Jean Challet – ENSAPL

 

En raison du confinement, les dernières séances du séminaire doctoral de l’année 2020-2021 sont reportées et / ou seront modifiées. 

Modernité-ruralité - 27 novembre 2019

> Domaine histoire, séance organisée par Gilles Maury (architecte, MC, ENSAPL) Chercheur invité : Gaël Huitorel, (architecte, MC, ENSA de Rennes)

Intervenant Lacth : Xavier Dousson (architecte, MC, ENSA de Paris-Val-de-Seine) Doctorant : Baptiste Bridelance (architecte)

Discutante Lacth : Amélie Fontaine (architecte, MC, ENSAPL, doctorante LACTH)

>Présentation : Avec deux termes semblant a priori opposables, l’axe Histoire du LACTH entend proposer une mise au point autour d’un thème dont l’actualité est redevenue cruciale. Au delà des questions écologiques et environnementales contemporaines, il s’agira d’interroger des architectures qui ont accompagné, depuis 150 ans, les transformations des espaces ruraux et les constantes mutations des procédés de cultures ou d’élevages. Cette séance se veut un prolongement des recherches lancées par l’INHA en 2010 (« L’art de bâtir aux champs. Modernité du patrimoine rural et théorie des constructions agricoles »), mais cherchera, en outre, à aborder la question plus large de la confrontation entre des pratiques architecturales traditionnelles et contemporaines et de leurs points de convergences.

>Mots-clefs : ruralité, modernité, architecture agricole.

Image, vision et espace - 11 décembre 2019

Séance commune avec le CEAC

>Domaine Conception et séance conjointe avec le CEAC, organisée par Anne Boissière (philosophe, professeure à l’université de Lille, chercheure au CEAC) et Catherine Grout (professeure d’esthétique, HDR, chercheure au LACTH).

Chercheur invité : dr Vlad Ionescu (professeur dans le domaine de la théorie de l’art et de l’architecture à PXL MAD collège of Arts / faculté d’architecture, Université de Hasselt)

Doctorante : Carla Mariana Da Costa (CEAC, ED SHS Lille)

Discutant.e Lacth : Céline Barrère (MC, ENSAPL, LACTH)

>Présentation : Les interventions concerneront l’expérience et la conception de l’image comme modulation de l’espace dans l’œuvre des historiens d’art Alois Riegl (1858-1905), Heinrich Wölfflin (1864-1945), Wilhelm Worringer (1881-1965), ainsi que la vision comme fonction d’appréhension haptique chez le philosophe Maurice Merleau-Ponty associant l’optique et le tactile.

>Mots-clés : Espace, image, vision.

Processus et méthode de conception - 4 mars 2020

>Domaine Conception, séance organisée par Frank Vermandel (MC, HDR, ENSAPL)

Chercheur Invité : Mathias Rollot, (architecte, docteur en architecture, maître de conférences TPCAU à l’ENSA de Nancy et chercheur au LHAC)

Doctorante : Anne Gérard (architecte)

Chercheure LACTH: Juliette Pommier (architecte, docteure en architecture, maître de conférence TPCAU à L’ENSAP Lille)

Discutant LACTH : à confirmer

>Présentation : En examinant, à partir d’études de cas, la manière dont la recherche architecturale s’empare de la question de la conception du projet, nous placerons l’angle de réflexion de cette séance sous un double aspect : celui de la conception architecturale – autour de quelques termes clés : temporalités, méthodes, doctrines –, et celui du processus de fabrication de la recherche elle-même. Pourquoi et comment développer une recherche sur la conception architecturale ? Comment un chercheur, jeune ou confirmé, constitue-t-il, sur ce terrain spécifique, son objet d’étude et sa stratégie de recherche?

>Mots clés : conception, temporalités, processus, méthodes, théories, doctrines.

Productions graphiques dans la recherche en architecture et en paysage - 25 novembre 2020

Organisation, conception :

  • Ekaterina Shamova – Historienne de l’art contemporain, Doctorante au LACTH
  • Noémie Devaux – Architecte, Doctorante au LACTH

Chercheurs invités :

  • Oscar Barnay, Architecte, Doctorant ENSASE/UJM
  • Cécile Mattoug, Architecte, Doctorante en géographie, laboratoire Géographie-cités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne & ADEME

Discutant : Frank Vermandel – Architecte, MC Hdr, responsable du domaine conception du LACTH

Présentation :

Cette séance de l’atelier sera axée autour des productions graphiques (dessins, photographies, cartes, schémas, etc.) des doctorant.e.s, qui servent ou accompagnent leur recherche. Servant d’outils de méthode ou d’outils d’analyse, les productions graphiques sont intrinsèquement liées aux conditions de production de ces mêmes éléments. En quoi ces productions graphiques permettent de tester les hypothèses, ou les faire évoluer ?

Les deux recherches s’attellent aux représentations de l’espace et questionnent leur rôle dans la définition d’approches sensibles. Quelles pratiques de la transformation de l’espace permettent-elles de mettre en lumière ? Quels sont les enjeux que soulève l’emploi de productions graphiques dans les pratiques architecturales, urbaines & paysagères ?

Quels rôles endossent ces représentations visuelles dans l’appréhension de ces pratiques ? Comment fabrique-t-on ces images, comment fonctionnent-elles ? Telles sont les questions sur lesquels se pencheront les intervenant.e.s de cette séance.

Mots clés : méthode, outil, représentation, pratiques, recherches, production graphique.

Visio conférence via Zoom >

  • Identifiant : 922 2265 2403
  • Mdp: hYjvD3

 

« Du mode d’existence de l’image photographique en architecture. »

Oscar Barnay, architecte, Doctorant ENSASE / UJM , Thèse mention « Architecture / image/ forme » (2018), Sous la direction de Danièle Méaux & Manuel Bello-Marcano.

Cette intervention se proposera d’interroger les relations qui unissent la photographie et l’architecture et, plus particulièrement, la façon dont l’image -notamment photographique -participe de la pensée architecturale.

Elle se penchera en premier lieu sur les différents modes d’existence des images photographiques en architecture, afin de mettre en lumière les enjeux et les valeurs que soustendent ces pratiques. Elle visera ensuite à questionner de façon plus large les liens profonds qui existent entre la pensée par l’image, la recherche et la création architecturale & paysagère.

 

« Penser et représenter la production de la ville par les écritures du vécu à partir des friches urbaines. »

Cécile Mattoug, architecte, doctorante en géographie (2017), Laboratoire Géographie-cités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne & ADEME, Sous la direction de Jean-Marc Besse et de Sandra Parvu.

Cette thèse propose une exploration et une analyse des friches urbaines dans la banlieue nord de Paris. Espaces vides de bâti en milieu urbain et ne bénéficiant pas de statut stable, les friches urbaines sont des espaces-temps aux multiples ressources. Le parti-pris de cette recherche est de considérer les rapports de force sociaux et politiques qui se déclarent entre les acteurs de leur appropriation et de leur aménagement comme des écritures du vécu. Ces espaces d’expériences et ces horizons d’attentes hétérogènes et divergents sont autant d’usages et de représentations qui sont saisis pour donner à voir les subjectivités de ce terrain à la fois fragile, multiple, et mouvant.

Cette intervention présentera l’approche ethno-géographique et les outils de représentation développés dans la thèse. Partant des matérialités de ces espaces pour saisir la production métropolitaine en cours dans la banlieue nord de Paris, la recherche s’attache également à définir des dispositifs graphiques et narratifs pour restituer les expériences et les rapports de force qu’offrent les ressources et des friches urbaines.

Images et représentations territoriales : un point de vue des sciences de l’information et de la communication

> Domaine Territoire, séance organisée par Nicolas Canova (MC, ENSAPL)

Chercheure invitée : Marion Dalibert (Enseignante-chercheure (MCF) en sciences de l’information et de la communication. Responsable de la licence sciences sociales – Industries culturelles, arts et société. Université de Lille – Laboratoire GERiiCO / Département Culture – UFR DECCID)

Doctorante : Elisa Baldin

Discutante LACTH : Catherine Grout

> Présentation : Après avoir mis en exergue l’épistémologie féconde des images et représentations dans les sciences de l’espace, nous préciserons leur dimension performative comme nouvelle forme d’heuristicité. Avec l’invitée, nous questionnerons les éléments paysagers et architecturaux qu(i)’invoquent les images et représentations territoriales dans les médias, et plus spécifiquement dans les séries TV du Nord et de la Belgique. Les travaux de la doctorante viendront illustrer les interstices existants entre les modalités techniques de la représentation de l’espace et l’imaginaire territorial. Nous espérons ainsi orienter le débat vers la double saisine des données spatiales qu’imposerait l’analyse territoriale contemporaine, et que nous pourrions situer à la croisée d’un néo-matérialisme issu des théories non-représentationnelles et des méthodes dualistes ancrées dans l’étude de la production et de la consommation des signaux spatiaux.

> Mots-clés : images, représentations, territoire, info-com, couple matériel/idéel.

Matérialité architecturale vs modélisation numérique : difficultés et apports

>Domaine Matérialité, Pensée et culture constructives, séance organisée par Clotilde Félix-Fromentin (Architecte d’intérieur-designer, Dr, chercheur au LACTH)

Chercheur.e.s invité.e.s : Isabelle Paresys, (maître de conférence en histoire culturelle et chercheur à l’IRHIS, Université de Lille) et François Rousselle, (maître de conférence en informatique et chercheur au LISIC, Université du Littoral Côte d’Opale)

Doctorant : Emmanuel Breton (sous réserve)

Discutant LACTH : Eric Monin (professeur, HDR, chercheur LACTH domaine Histoire)

> Présentation : A partir d’un projet de recherche multidisciplinaire en cours en vue de la reconstitution en 3D par le numérique d’une architecture historique remarquable (les tentes géantes et palais de cristal du Camp du Drap d’Or, 1520), le séminaire sera l’occasion de questionner le potentiel mais aussi les limites que représentent les technologies informatiques, les difficultés mais aussi les connaissances qu’elles générent, pour rendre compte de la matérialité architecturale et des ambiances. Ou comment l’enjeu infographique replie vers des questions matérielles et esthétiques.

>Mots-clés : Matérialité, reconstitution historique, modélisation numérique, texture, esthétique, ambiance.

Informations

Contactez-nous

Catherine GROUT

Catherine GROUT

Professeure et coordinatrice du séminaire doctoral

x