L’ouvrage

Par Séverine Bridoux-Michel


Cela fait soixante ans que Xenakis élabora la conception du Pavillon Philips de l’Exposition universelle de 1958 à Bruxelles : un pavillon éphémère aux formes organiques réalisé alors qu’il travaillait chez Le Corbusier.

À travers l’analyse de documents originaux, certains inédits, cet ouvrage revient sur la place de la musique chez Le Corbusier, de l’architecture chez Iannis Xenakis, et nous aide à comprendre leur travail de collaboration en revenant sur la genèse du Pavillon Philips : appréhender les rapports entre architecture et musique chez Le Corbusier et Xenakis, c’est ainsi constater le choc entre le sens ancestral de la synthèse des arts dont hérite le XXème siècle et la modernité d’un projet réalisé au cours des années 1950. Séverine Bridoux- Michel propose ici un éclairage contemporain du mythe qu’incarne la relation de l’architecture et de la musique.

L’autrice

Séverine Bridoux-Michel est architecte, docteur en esthétique et sciences de l’art, chercheure au LACTH /Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille, chercheure associée au CEAC / Université de Lille, enseignante à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille, et musicienne. Elle a reçu le Prix de la Recherche et de la Thèse de Doctorat en Architecture en 2007 (Académie d’Architecture, Paris). Ses travaux et publications concernent notamment l’étude des processus de conception, les pratiques collaboratives dans l’histoire de l’architecture des XXème et XXIème siècles, ainsi que l’étude des relations interdisciplinaires architecture/musique.

Informations

  • Editions Imbernon, Marseille, 2018, 200 p.
  • EAN 978-2-919230-26-6

Consulter le site de l’éditeur >

x