Conférence de Gilles Clément

2 Mar 2020 | Actualités, Conférences

Introduction

Nous héritons d’une vision sécuritaire de l’aménagement de l’espace qui obéit aux règles de la commodité, de l’hygiène et de l’économie de gestion. Cette vision, assortie d’une obligatoire résolution esthétique, a cantonné l’espace public dans un champ fonctionnel et formel qui fait disparaître la diversité paysagère, biologique et spatiale des villes et des campagnes.
Nous changeons d’époque. L’urgence n’est plus aux règles de l’uniformisation soumise à l’efficacité des services mais au maintien de la vie quels qu’en soient les représentants.
Il n’existe aucune forme préétablie pour favoriser l’expression d’un écosystème. Chaque lieu est singulier. Le dessin propre à maintenir ou développer la biodiversité est lié au terrain : son exposition, son sol, son climat, la diversité de ses biotopes. Le métier de paysagiste doit-il désormais associer un travail d’agence en boîte fermée à celui de jardinier en plein air ?

Informations

ENSAPL – Amphithéâtre Bossard – 02/03/2020 – 18h30

Conférence gratuite – inscription obligatoire : communication@lille.archi.fr

x