Rosane Lebreton

Rosane Lebreton

Doctorante en architecture

Thèse réalisée en cotutelle :
– ENSAPL et Université de Lille, au LACTH, domaine Conception,
> co-direction par Catherine Grout
– Université de Liège (Belgique), Faculté d’Architecture de Liège et Liège Game Lab,
> co-direction par Björn-Olav Dozo
Première inscription : 2019

Titre provisoire de la thèse : « Penser l’expérience architecturale à l’ère numérique : la question de l’image vidéoludique »

 

Résumé de la thèse :

Ce projet de recherche vise à analyser le rôle du jeu vidéo dans la transformation de la réception et de la conception de l’architecture par les technologies numériques. Partant du constat que les outils numériques de conception en architecture et ceux de modélisation de jeux vidéo tendent à se ressembler, il s’agit de questionner l’impact de la jouabilité et de la narrativité dans les représentations de l’architecture. Comme l’image de cinéma en son temps, l’image vidéoludique, en tant qu’ « image-performée » et « image-habitée », redonne en effet à penser le rapport à l’image. Si des recherches ont montré la pertinence et la richesse de l’approche spatiale du jeu vidéo, peu d’écrits se sont penchés sur ses conséquences sur l’architecture. Il s’agira alors de se demander comment l’expérience architecturale, comme rencontre avec une architecture construite, se transforme en étant médiatisée au sein du jeu vidéo. En s’appuyant sur une analyse des expériences, cette recherche étudiera les effets du caractère sensible, ludique et narratif de l’image vidéoludique sur le rapport sensible à l’architecture et l’habiter. Nous faisons l’hypothèse que cette image induit un changement majeur dans les pratiques de l’espace, en informant le regard porté sur l’architecture construite et en modifiant la manière de la percevoir, de l’appréhender et de la penser. Afin de mettre à l’épreuve ces hypothèses, il sera mis en place une méthode d’analyse portant sur un corpus de jeux traitant particulièrement un lien à l’architecture (y compris des productions d’architectes), ainsi qu’une démarche d’enquêtes à travers des entretiens qualitatifs semi-dirigés autour de séances de jeu.

Formation :

  • 09/2019 Diplôme post-master DPEA Recherches, ENSA Paris La Villette, mention très bien – Paris
  • 02/2018 Diplôme d’Etat d’Architecte, ENSA Versailles, mention très bien – Versailles

Activités professionnelles : 

  • Depuis 2018 : Architecte, CSA (Camille Salomon Architecte) – Paris, France
  • 2018 : Rédactrice pour les revues Ecologik et Immersion
  • 2016 : Architecte stagiaire, HWP (Heinle, Wischer und Partner) – Berlin, Allemagne
  • 2015 : Architecte stagiaire, Atelier Bettinger-Desplanques – Le Havre, France

 

Liens :

 

Contactez la

1 + 7 =

x